Déviation(s)

L’ensemble Déviation(s) s’est constitué autour d’une commande de l’Opéra Orchestre National de Montpellier dans le cadre du festival «Figures du Siècle». Il est initié par Ludovic Nicot, violon chef d’attaque à l’Opéra Orchestre National de Montpellier, Déviation(s) interroge les notions classiques de répertoire, de geste musical et de représentation.

Il est constitué de Julien Guillamat (électroacoustique et violoncelle), Ludovic Nicot (violon) et Patrice Soletti (guitare électrique).

La motivation de Déviation(s) est l’exploration de la transgression du geste musical et de la mémoire qui s’y réfère à travers différentes formes (ateliers, représentations, installations…).
Les recherches concrètes actuelles s’appuient sur la réécriture du répertoire classique, l’improvisation, la commande de pièces en création, l’utilisation d’un dispositif électro-acoustique et l’implication musicale du public.

En partenariat avec l’oreille électrique.

Programme :

Associations Libres de Gilles Gobeil (CA)
Espaces Cachés de Jonty Harrisson (GB), commande de maison des arts sonores (Fr)
For David Lynch de Patrice Soletti (FR)
Une Chaconne
 d’après la sonate pour violon en rém de Johann Sebastian Bach
Tricks  (pour guitare acoustique et orchestre électroacoustique) de Julien Guillamat & Patrice Soletti.
La roue Ferris
de Bernard Parmégiani
Sandboxes de Jérôme Bertholon (commande de l’OONM)
Sonnation I 
de Julien Guillamat, commande de Circle of Influences (GB)

ATELIER & ACTIONS CULTURELLES…………………………………
Déviation(s) propose des ateliers s’adressant aux musiciens instrumentistes et vocaux. Le propos central est la transgression du geste musical et de la mémoire qui s’y réfère. Dans ce processus, les participants sont invités à explorer l’aspect plastique du son, et à en (re)découvrir sa matière.
Comme les créations, les ateliers s’articulent autour de quatre axes, isolément ou coordonnés.
•   L’improvisation libre
•   Le soundpainting
•   La programmation numérique sonore
•   Les interfaces numériques génératrices d’altérations sonores intégrées dans le Système Tentaculaire (S.T.O.P) d’Olivar Premier / Oli_Lab

L’atelier utilise la « marmite numérique » construite par Olivar comprenant une interface Humain-Machine. Cette interface permet l’interaction avec cinq personnes simultanément. Un fonctionnement en binôme est le plus souvent proposé : cinq participants sont sur leur instrument en interaction avec cinq opérateurs sur leur interface.

………………………………………………………………………………………………………..

julJulien Guillamat
Compositeur, enseignant-chercheur et interprète, détenteur d’un doctorat philosophique (PhD) en composition électroacoustique, Julien Guillamat est actuellement compositeur en résidence à l’Opéra-Orchestre national Montpellier Occitanie. Il compose principalement des musiques acousmatiques et mixtes influencées par la tradition française. Il a obtenu le prix de composition du Summer Festival of Music et a été finaliste du concours international de composition METAMORPHOSES. En tant qu’interprète, il joue les oeuvres du répertoire dans toute l’Europe. En 2010, Julien obtient un 1er prix au concours d’interprétation L’Espace du Son à Bruxelles. Il a participé à de nombreuses manifestations internationales et enseigne également l’interprétation des musiques électroacoustiques au Conservatoire Royal, l’École Supérieure des Arts à Mons (Belgique). Julien reçoit régulièrement des commandes des grandes institutions publiques et privées et est fréquemment invité dans les conservatoires et universités d’Europe. Il est fondateur de l’acousmonium et festival KLANG! ainsi que la structure maison des arts sonores. Julien a été sélectionné compositeur en résidence TOTEM(s) 2017-18 au Centre national des Écritures du Spectacle, La Chartreuse (Villeneuve-lès-Avignon).

+http://julienguillamat.wordpress.com/

 

ludoLudovic Nicot
Musicien précoce, il a étudié avec de grands pédagogues tels que V. Trétiakov, A. Moglia, J. Mouillère, A. Meunier, M. Lethiec, G. Takacs-Nagy et G. Zhislin et se produit depuis l’âge de 14 ans. 1er prix de violon au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, il poursuit ses études au « Royal College » à Londres, puis est invité par la « Mozart Academy Foundation » en Pologne. En tant que soliste il a interprété les compositeurs classiques majeurs tels que Tchaïkovski, Beethoven… et réalisé de nombreux concerts de musique de chambre avec des artistes de renom tels que Jacques Prat, Alexandre Dmitriev, Alain Altinoglu…
Violon solo de l’Orchestre Français des Jeunes en 1999, il est Chef d’Attaque de l’Orchestre National de Montpellier Languedoc-Roussillon depuis 2000. En 2008, il fonde avec Julie Arnulfo, Eric Rouget et Laurence Allalah le «Quatuor Molière».
Il est par ailleurs à l’origine de nombreuses actions destinées aux jeunes publics, musiciens et non musiciens.

 

solet portrait

Patrice Soletti
Guitariste improvisateur et compositeur autodidacte, il est actif au sein de groupes musicaux issus du jazz et du rock alternatifs. Il collabore et compose régulièrement pour la Danse Contemporaine, l’Image, le Théâtre… Attaché à une certaine idée de l’émancipation et de l’autonomie (do it yourself) il suit plusieurs voix parallèles : projets artistiques collectifs et pluridisciplinaires, musique expérimentale, jazz, rock,  développe de micro-structures de production autogérées… Il a été lauréat du «Concours Ile de France» (musique sur le film «Rupture» de Pierre Etaix) et primé au «Concours Django Reinhardt» de Samois sur Seine. Dans le domaine du jazz et de la musique improvisée contemporaine, il a collaboré avec de nombreux artistes notamment Louis Sclavis, Barre Phillips, Catherine Jauniaux, Bruno Chevillon, Martin Tétrault (Ca), Pierre Tangay (ca)Tetuzi Akiyama (jp), Philippe Deshepper, Olivier Benoit, Paul Dutton (ca)…

+ : http://www.patricesoletti.com/


Publicités